Japan Lovers

Forum pour les passionnés d'Asie, de Japon, de Corée... Des animes, des mangas, de la musique, de la culture... Tout est sur JL !
 

Partagez|

JUKU – La solution scolaire au Japon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Japan Nyan
Cawoyin
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 3443
Age : 21
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 02/05/2009
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Mar 25 Mai - 21:35




Le Juku est un système parallèle à l’école public mais l’Etat ne lui octroie pas un réel statut. Des chaines de Juku sont répandus dans tout le pays tout comme les Konvini (supérette ouvertes 24h/24h).

Les Juku sont payants, ils couteraient en moyenne 175 000 yens par an et par élève d’un collège public en 2004 (environ 1 3010 €). Les cours dans les Juku se passent le soir et peuvent être plusieurs fois par semaine, en plus des stages intensifs sont prévus pendant les vacances. Ils ont pour but de remettre à niveau (=cours de soutien) ou de donner une préparation adapté pour les éventuels concours, ponctuant la vie de tout jeune japonais, du collège aux écoles supérieurs. Au Japon, le chemin vers une université est souvent fortement influencé par la réputation du lycée et même du collège, pour cela beaucoup de jeunes doivent travailler durement pour réussir leurs concours d’entrée.

Des mères de famille voient dans le Juku un moyen de compléter les connaissances des enfants, car l’école sans reconnaitre officiellement cet enseignement de l’ombre, lui donne le rôle de formation des élites pour se concentrer sur un socle minimum de connaissances dispensé à tous. Le problème étant que ce socle ne suffit plus pour l’obtention de concours d’entrée à l’université.

Le rôle de l’école ne reste pas inutile pour autant, son rôle à juste évolué : les connaissances nécessaires à tous citoyens y sont étudiés, elle reste donc indispensable. Elle permet aussi d’avoir des activités de groupe comme les réunions sportives ou les fêtes d’écoles. Les jeunes y apprennent à vivre en société et se font des amis. Le Juku serait donc le lieu adapté à l’étude et l’école la préparation à la vie en société.

Les cours se passent dans des classes, les élèves peuvent être une quinzaine. Malgré tout les jeunes peuvent se faire des amis et surtout travailler pour un objectif commun : le concours d’entrée. L’atmosphère qui ressort semble plus décontractée et l’enseignement interactif.
De plus, ces établissements permettent aux mères d’être rassurées sur le fait que leur enfant soit dans une institution gardée et non pas dans la rue. Les parents aiment savoir leurs enfants aux Juku après l’école, avec les nombreuses circonstances qui font que laisser jouer un enfant est dangereux dans le Japon d’aujourd’hui.

D’autres, ont des avis mitigés envers les Juku. Les jeunes sont souvent très pris, dépassant même leurs limites, tard le soir et leur attention à l’école est réduite. Il arrive que des élèves s’endorment en classe.
Les écoles primaires permettent d’enseigner des choses essentielles, qui ne sont pas abordés aux Juku : la musique, l’éducation physique, les travaux manuels …

Le dernier problème soulevé des Juku est du point de vue de la loi fondamentale, interdisant toute discrimination à l’égard de l’accès à l’éducation, les Juku étant payants. Ils se sont développés en 1996, en contrepartie de l’arrêt des cours de soutien dans les écoles publics.

« A chacun son Juku. La tendance à chercher dans cet enseignement parallèle des remèdes à la baisse du niveau dans les écoles publiques, à la surpopulation des classes voire à l’échec scolaire est malheureuse, mais nhe doit pas être ignorée. Monsieur Hatano (professeur de physique dans un collège de Kôfu) confie ainsi : « La question n’est pas seulement de savoir si les Juku sont une bonne chose ou non ! Une réflexion nationale pour savoir si un système axé sur les tests d’entrée est positif pour le développement nos enfants me parait plus judicieuse. Je pense qu’il est nécessaire d’encourager la capacité des élèves à synthétiser un jugement pour que l’école ne se résume pas à obtenir un nombre de point. » La place qu’occupe le Juku à l’heure actuelle impose une réflexion profonde sur l’école publique et sur la forme des concours d’entrée. »



Source Planète Japon n°17

Désolé si cet article est un peu long, mais je pense qu'il fallait être assez complet (et puis l'article de Planète Japon était très riche :D ) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cawoyin.blogspot.fr
Japan Lover
Xiaohua
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 1754
Date d'inscription : 19/05/2007
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Mer 26 Mai - 2:58

C'est un phénomène qui se développe petit à petit aussi en France, dans une moindre mesure certes mais les Acadomia et cie ne sont pas bien différentes des Juku :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Mer 26 Mai - 10:55

Effectivement c'est très répandu mais il faut pas que l'un nuise à l'autre, comme dit dans l'article, les élèves sont parfois fatigués et dorment en classe la journée...Il faudrait trouver une solution pour arranger cela et également baisser le prix car c'est très chers :/
Revenir en haut Aller en bas
Japan Lover
Nayan
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Localisation : Champ d'herbes (ou terrain vague)
Date d'inscription : 01/04/2007
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Mer 26 Mai - 17:06

En France, ça peut pas se généraliser comme au Japon. Car on a de la "chance", nous n'avons pas de concours pour entrer ni au college, au lycée et a l'université. Il suffit juste d'habiter dans un bon quartier, et d'avoir des resultats corrects et de réussirs quelques examens... en général.

Personnellement, j'aime pas ce principe, ou il faut passer des concours pour aller au college et au lycée, et en plus se sentir obliger de payer des cours particuliers deriere! Ouf, c'est pas comme ça ici (sauf peut-etre en medecine? :p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepaslaid.com
Japan Lover
Xiaohua
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 1754
Date d'inscription : 19/05/2007
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Mer 26 Mai - 18:39

Mais les meilleures ecoles sont celles qui selectionnent a l'éntrée.
Les meilleures formations sont celles qui mettent à un moment ou à un autre des barrières en termes de compétences et de connaissances (médecine par exemple)

Mais d'un côté c'est pas très comparable puisque les universités non européennes fonctionnent sur un système totalement différent.
En France on a pas de grosses universités comme l'Université de Tokyo (Todai), l'Université de Beijing (Beida), Tsinghua (Beijing), Korea University. On a des équivalents qui rivalisent avec ce que ces dernieres universités ont comme "fac" comme HEC, Polytechnique, X, etc.
Mais bon le système éducatif du supérieur Français est surtout reconnu pour les ingénieurs qu'il forme plutôt que les psychologistes, ecrivains, artistes, scientifiques, ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Lover
Nayan
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Localisation : Champ d'herbes (ou terrain vague)
Date d'inscription : 01/04/2007
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Mer 26 Mai - 19:12

(Polytechnique et X, c'est pareil hein!)

Non, mais pour l'enseignement supérieur, je trouve ça "normal" qu'il y ait une selection, car on a choisi les domaines qu'on veut étudier, et on peut s'en donner a fond.
Pas pour le college ni le lycée, ou le but, c'est d'apprendre le "B.A.BA", de découvrir ce qu'on aime, et non de chercher a etre le meilleur.
C'est connu que dans les sociétés japonaises et coréennes, les gosses subissent vachement de pression de la part de leur entourage a ce sujet.

Ce qui est quand meme reprochable a ce genre de systeme, c'est qu'on fini par ne faire des etudes parce que ça nous interesse, mais pour la gloire ou le fric. Chacun son truc, mais bon... Personnellement, tous mes congénaires définissent LA bonne école comme gloire&fric, sans tenir compte du domaine étudié. Et pourtant ils sont grands. Alors quand depuis l'enfance tu es sousmis a cette logique, dur d'en sortir et de s'épanouir dans la vie... (j'veux bien qu'on m'apprenne l'épanouissement qu'apporte gloire&fric!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepaslaid.com
Japan Lover
Keiko Satomi
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 2224
Age : 20
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 27/01/2009
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Mer 26 Mai - 21:41

Moi je trouve que c'est cool comme système U_U Quand je vois des gens dirent "C'est quoi parrallèle ?" Je me dis qu'ils ne prennent pas la peine d'étudier. Moi par exemple je crois que j'ai besoin des cours de soutiens (pour une branche particulière....heum) Donc je pense que ça se développera !

*tiens d'ailleurs je vais téléphoner et...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Nyan
Cawoyin
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 3443
Age : 21
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 02/05/2009
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Mar 3 Aoû - 23:18

Je n'ai toujours pas donné mon avis sur le sujet que j'ai posté ... :honte:

*Heum heum...*

Je suis partagé en fait.
Dans un sens je trouve l'idée bonne car les établissement japonais ont l'air de profiter du développement des Juku pour donner un enseignement plus léger. C'est une aide aux éleves qui en veulent, qui ont du mal à travailler dans une classe avec les potes, les profs qui n'ont pas assez d'autorité ... Les Juku peuvent donner un cadre plus précis pour les éléves, et leur permettrent de travailler plus facilement pour leur fameux concours d'entrée.
Le moins bien sur c'est qu'ils se passent dans de mauvaises conditions, le soir tard, de façon intensives les vacances ... Les éleves ne peuvent pas suivre un enseignement le jour ET la nuit !

L'éducation national ( je ne sais pas si ce terme existe, mais du moins l'équivalent) devrait se poser sur ce probleme et peut être reflechir à se mettre en accord.
C'est sur que c'est presque impossible de réunir l'Ecole et le Juku ensemble, car l'un est public et l'autre privé. Mais ils devraient penser que leur boulot c'est d'aider les jeunes et par conséquent de trouver les meilleures solutions pour que les jeunes étudient favorablement et reussisent.
Mais malheureusement beaucoup de professeurs ne sont pas vraiment pédagogues et sont dépassés par le travail à fournir. :NAAN:

Sur ce, au boulot ! ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cawoyin.blogspot.fr
Japan Lover
Ayko Terribeule-pesta
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 328
Age : 22
Localisation : Vaud, Suisse
Date d'inscription : 10/05/2009
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Mar 17 Aoû - 20:42

Comme Cawoyin, je suis d'avis mitigé. Il m'a semblé que l'éducation au Japon était très dure en raison de l'énorme pression pour les élèves, car comme l'a dit Cawoyin, la réputation de l'établissement compte beaucoup. La chose qui n'est pas normal, c'est que le Juku soit payant, car les familles n'ayant pas les moyens (en même temps, je ne rends pas vraiment compte de ce que ça représente le prix du Juku pour une famille japonaise) ne peuvent pas accéder à ça. En plus, les élèves qui ne sont pas trop "scolaires" ne peuvent pas s'épanouir, chose dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Lover
Xiaohua
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 1754
Date d'inscription : 19/05/2007
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Mer 18 Aoû - 2:27

Généralement si l'école à une bonne réputation ce n'est pas à cause d'un coup marketing, qu'elle soit publique ou privées (elles sont toutes les deux payantes contrairement à la France qui subventionne les établissements publics)

Les juku ne sont pas des établissements publics, il est donc normal que cela ne soit pas gratuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: JUKU – La solution scolaire au Japon ? Aujourd'hui à 23:18

Revenir en haut Aller en bas

JUKU – La solution scolaire au Japon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'école japonaise
» Le système scolaire japonais
» Solution complète Castlevania II Simon's Quest
» Exposition Japon à la foire de Lyon du 19 au 29 mars 2010
» Japon : Un ours maitrise la technique du kung fu baton
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japan Lovers :: Japon, dis-moi tout :: ✿ Actus-