Japan Lovers

Forum pour les passionnés d'Asie, de Japon, de Corée... Des animes, des mangas, de la musique, de la culture... Tout est sur JL !
 

Partagez|

CryMéHo =) By May-chan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: CryMéHo =) By May-chan Sam 4 Sep - 0:16

Bon, voila c'est un petit soir de printemps
plus préscisement en Mai
que m'est venu cette histoire =)

Ce n'est pas une fan fic ^^
C'est juste l'histoire banale de 4 jeunes
qui va basculer ^^

Alors je vous le présente, parce que j'aimerais un maximum de
remarques, de critiques. N'hésitez pas a me poser des questions et tout et tout.
OUii critiquez moi ! fouétez moi ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: CryMéHo =) By May-chan Sam 4 Sep - 0:19

Chapitre 1
Réveils

Première partie...


Le mois de Mai venait de commencer. De partout les arbres se faisaient beaux, mettant leurs habits de verdure éclatant. Le vert était de partout, les fleurs aussi. Et les rayons du soleil venaient donner de la lumière à ce tableau de renaissance. Alors le paysage devenait magnifique si l’on prenait le temps de s’arrêter pour le regarder. Ces arbres majestueux dont les feuilles toutes jeunes, fraîchement éclosent, d’un vert émeraude, se paraient de mille taches de lumières, tel un joyau. La brise balaya l’herbe. L’air était chaud et pesant, le mois de Mai s’annonçait exceptionnel, comme pour rattraper l’hiver, long et froid. Pourtant, dans le sud de la France, rare sont les hivers aussi froids et pénibles que celui de cette année là. De plus, dans cette petite ville côtière, près de la mer Méditerranée, un micro climat régnait en maître des lieux. Il faisait toujours plus chaud ici qu’ailleurs.
Le mois de Mai. Un moment charnière pour certains. Pour d’autres pas. En général c’est à partir du mois de mai que les collégiens commencent à s’agiter, à sentir les vacances d’été arriver. Pour d’autre c’est le Baccalauréat qui se fait sentir. Qui arrive à grand pas.
Angélique était allongée, dans l’herbe, ses cheveux noisette s’étalant comme une cascade de chocolat dans une mer couleur pistache. Ses yeux étaient clos, sa respiration paisible. Elle semblait dormir, engloutit dans des rêves sans image, sans son. Le début de l’après-midi était là, et sa chaleur confortable assoupissait les quelques personnes qui se trouvait dans le parc.
Ce parc, en plein milieux de la ville, quasiment dans le centre de la ville, était moyennement grand, mais avec une flore assez diverse et beaucoup de pan de gazon où s’asseoir était interdit. Pourtant, tous les jeunes, et parfois, moins jeunes, venaient tout de même s’asseoir dans l’herbe, ou s’y allonger. Juste en dessous du parc se trouvait le collège Lycée privé Saint Joseph. Avec quelques huit cent élèves. Si on ne descendait pas et que l’on prenait directement sur la droite, en longeant deux trois rues on se retrouvait facilement devant l’autre collège lycée, Paul Valéry. Le parc n’offrait hélas pas la vue sur la mer, mais sur un bout du canal, ainsi que sur un grand bout de Saint Joseph. On pouvait y voir, tout en haut des grands murs recouverts de crépis des salles de classes avec de grandes vitres ou les pigeons se cognaient constamment.
Son sac était fermé, presque vide. Sa tête reposait dessus. Les bras d’Angélique avaient commencé à prendre leur teinte estivale. Dans son esprit délirant elle voyait passer des chiffres qui lui disaient tous bonjour, se tenant par la main, ou des formules qui, si elle ne s’en souvenait pas bien, ne voulaient en aucun cas lui revenir. Elle ouvrit les yeux. Le baccalauréat. Elle se releva péniblement. Ces dernier temps, et avec l’aide très amicale des professeurs, elle n’avait plus que ce mot en tête.
Le baccalauréat.
Elle s’étira, baillant aussi. Elle épousseta ensuite son jean, qui avait quelques herbes, et son débardeur noir à bandes grisonnantes. Toujours avec la même lenteur elle sortit son portable et y regarda l’heure. Elle resta un moment sans comprendre. Mais lorsqu’elle comprit qu’elle était en retard, elle jura et partit en courant, réveillé instantanément.
Elle dévalait le parc du château d’eau, les cheveux volant au vent, le sac sur le dos. Elle sauta le portillon de fer et s’élança en direction de Saint Joseph. Elle jura encore une fois lorsqu’une voiture faillit la couper en deux. Elle passa les deux grandes portes de bois peintes en rouge bordeaux. Elle passa par la vie scolaire, histoire d’être en règle avec l’administration du lycée et traversa la cours et les étages afin d’arriver en salle 40.
Elle rentra, montra son mot et s’installa, au premier rang, près de la fenêtre. Peut être trop près de la fenêtre justement. La salle 40 était une salle de torture, été comme hiver. L’hiver parce qu’elle n’était pas bien chauffé, et avait un isolement minable, et l’été parce que le soleil envoyait toute sa chaleur et sa force contre les vitres. A l’intérieur les élèves se sentaient cuire. Le cours de math eu tôt fait de continuer. Angélique regarda un instant par la vitre, les rues désertes. Elle soupira et reporta son attention sur le tableau mural.
Elle prenait des notes avec son critérium, lorsque dans sa poche, son portable s’agita. Elle le sortit discrètement, sous son propre pupitre.
C’était un message. Elle se retourna et sourit a sa voisine de derrière.

- Oui, je vais bien. Lui chuchota Angélique, je m’étais endormis dans le parc.
- Pff… !

Elles rirent ensemble silencieusement. La fille qui se tenait dans son dos était une de ses meilleures amies, elle se nommait Alicia, elle était toujours là en cas de problème. Toute les deux s’adoraient. A côté d’elle se tenait, juste derrière Angélique, Pierre. C’était un garçon aux cheveux éternellement en bataille. Mais ces yeux étaient vert bleu et ressemblaient étrangement au bleu des lagons. A côté d’elle se tenait sa seconde meilleure amie, Camille. Elle c’était trouvé un petit ami en début d’année et vivait très heureuse, perché haut et loin dans ces bras.
Les heures d’anglais puis de mathématique passèrent tant bien que mal. Lorsque l’heure de sortir prendre l’air se concrétisa par la sonnerie de l’établissement c’est un soupir général et une naissance d’agitation qui dissuada l’enseignant d’empiéter sur la récréation. Tous le monde fut libre de sortir. Angélique, Alicia, Pierre et Camille sortirent et allèrent dans leur coin à eux. Saint Joseph avait une configuration étrange. Au niveau du sol, et de l’entré se trouvait la cour des collégiens, puis plus loin, dans les profondeurs de l’école, se trouvait, plus petite, la cours des lycéens, et encore, reliée par un chemin qui menait a d’autres salles plus hautes encore se tenait un petit espace. Et c’était à cet endroit que notre groupe de terminale S se retrouvait. Il y avait aussi quelques L et ES.
Au total ils devaient être une dizaine, ou du moins pas beaucoup plus.
Pierre avait pris pour habitude d’être avec Dominique, un garçon de la terminale S, fan de foot, et plus particulièrement de Lens, le grand mystère d’ailleurs, car personne ne sut jamais pourquoi. Angélique était tout le temps avec les deux garçons, essayant de les embêter, ou de les distraire, et quelque fois participant aux conversations. Alicia quand a elle, était dans un groupe de deux trois filles avec qui elle discutait informatique et jeux vidéo.
Le jeudi était vraiment la pire journée. Le matin, les cours étaient de huit heures a midi non stop avec les travaux pratique de physique chimie et de science et vie de la terre, tandis que l’après-midi commençait a treize heure avec l’anglais européen, optionnel, et se poursuivait avec une heure de langue vivante, en l’occurrence de l’anglais, puis une heure de mathématique, la récréation de dix minutes, encore une heure de mathématique puis une heure d’histoire et géo. Le tout se terminant a dix-huit heure moins dix. Sans penser a la tonne de devoirs que les professeurs prenaient plaisir à donner, sous prétexte du baccalauréat.
Mais toutes ces heures n’empêchaient pas nos étudiants en herbe de rire un bon coup entre midi et deux, en cours mais aussi lors de leur temps libre.
Mais revenons en a nos étudiants, qui parlent et se marrent, ensemble.

- J’aime l’été ! Il fait tellement bon au Soleil ! souffla Angélique, elle semblait si heureuse.
- Ouais, pour attraper des coups de soleil c’est le top ! Lui répondit Pierre
- Et puis il fait chaud ! Lui répondit Dominique avec un grand sourire hilare
- A Sète ! se précipita Pierre
- Parce que… Chaussette !!! dirent-ils en cœur.

Angélique les regardait avec un grand sourire. En effet cette petite ville, où se mêlaient plus de quarante milles vies, au bord de la mer, et ou le mois de Mai était doux, s’appelait Sète, et faisait partie de la région Languedoc Roussillon, la région de France ou il y a le plus bel accent.
Elle les trouvait passablement risible, et quelque peu idiots, mais les aimait aussi profondément. Pas de la même manière l’un que l’autre, mais elle les aimait. Alors que le temps reprenait sa marche et que la cloche sonnait le rassemblement des troupes, Angélique regarda les deux garçons partir, toujours en train de rire aux éclats. Elle sourit, Dominique était plus petit que Pierre, pas de grand chose. Mais les deux amis faisaient bien une a deux tête de plus qu’elle. Elle rageait souvent a cause de son misérable petit mètre soixante quatre, malgré le fait qu’on lui dise que c’était très acceptable. Elle ne supportait pas d’être petite par rapport au deux géants, et ils s’en moquaient bien d’ailleurs.
Dominique se retourna, ses yeux marron cherchant quelque chose. Il était grand, mais pas trop non plus, avec des cheveux courts, noir, gélifié, des lunettes sur le nez. Pierre lui avait ressemblé un ou deux ans au par avant, mais c’était il y a un ou deux ans. Il avait désormais une chevelure châtain, indémêlable, il portait des lentilles sur ses yeux bleu vert lagon, et était plus grand que Dominique, et beaucoup plus échevelé.
Ils traversèrent toutes les cours intérieurs pour retourner en salle 40. Après une autre heure de mathématique, ils changèrent encore de salle et se réfugièrent en 21. Une salle minable et poussiéreuse. La cloche sonna une ultime fois. Ils avaient fini leur pénible journée de terminale scientifique, et chacun allait désormais regagner son chez soi.
Heureux de regagner un havre de paix.

Angélique habitait à vingt minutes de Saint Joseph, et comme ses parents n’étaient jamais présent a la maison, elle rentrait quatre vingt dix neuf fois sur cent à pied. Sa maison était entourée d’un beau jardin, souvent remplit de belles mauvaises herbes, scintillantes en cette saison, recouvertes de rosée le matin, alors qu’elle repartait à son lycée.

Elle ouvrit le portail de bois vernis et entra.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: CryMéHo =) By May-chan Mar 28 Sep - 1:51

*cof*...*cof*
Donc tu as posté ici...*avais pas vu...pardon :honte: *

Mon avis o?
il y en a deux =_=
Le 1er....Un peu lèche-cul car tu es ma potesse.

Spoiler:
 

Le 2ème...Ce que je pense mais n'oublie pas -_- on s'entends bien :kudasai:

Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Japan Lover
Hawking
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 1529
Age : 24
Localisation : Dans les montagnes (suisse)
Date d'inscription : 19/06/2010
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: CryMéHo =) By May-chan Mar 28 Sep - 21:18

J'suis d'accord avec Shyou, j'ai aussi le défauts de vouloir tout expliquer en penser que les autre sont pas assé intello pour comprendre XD

Sinon moi je trouve que ya de bonnes idées et a mon avis après ce que j'ai lut de ton texte sur les vampire tu es capable de faire des textes génial ^^
Bon après c'est comme pour la danse, toi tu connais de très bon mouvements, mais tu manque un peu de coordination, mais ca ca reste un avis très subjectif ^^'

Pour moi faut que tu continues d'écrire et tu finira pas trouver lol

Bonne chance *rooo calin*

(et non je ne suis pas lèche cul ><)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: CryMéHo =) By May-chan Aujourd'hui à 1:15

Revenir en haut Aller en bas

CryMéHo =) By May-chan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Chan IRC : Souls-Team (Quizz Dates, Lots etc...)
» Titi-Chan de retour
» Galerie de Emy-chan
» Les relations du shunshui nanao-chan et Ugly Lisa
» Geci-chan
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japan Lovers :: Coin Détente :: ✿ Coin artistique :: Vos créations :: Ecriture & Fan-Fictions-