Japan Lovers

Forum pour les passionnés d'Asie, de Japon, de Corée... Des animes, des mangas, de la musique, de la culture... Tout est sur JL !
 
anipassion.com
Partagez|

[Débat] Des limites aux animes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
JL's Admin Despotique
Nao
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 2376
Age : 25
Localisation : 서울
Date d'inscription : 11/06/2010
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: [Débat] Des limites aux animes? Sam 23 Avr - 22:47

Attention, pour public avertis!

Faut-il imposer des limites aux manga et anime?

Je me pose cette question car je suis tombée cet après-midi sur une fiche anime, anime qualifié "shota". J'avoue que je ne connaissais pas ce genre et je pense que j'aurais préféré ne pas le connaitre...
Voici donc une définition très brève et ... assez soft par rapport à ce qu'on peut voir dans ce genre d'anime

Citation :
Le Shotacon (ショタコン, shotakon?) désigne au Japon l'attirance d'un homme ou d'une femme pour un jeune garçon. Ce mot provient du japonais. Il s'agit de la contraction de Shōtarō (正太郎) complex, Shōtarō étant le nom générique de beaucoup de jeunes adolescents dans les animes, et notamment celui du héros de Tetsujin 28-gō. A l'extérieur du Japon, le terme est notamment utilisé pour désigner un genre de manga ou d'anime où des personnages masculins tout juste pubères, ou pré-pubères, sont représentés dans un contexte érotique ou suggestif.

Il s'agit quand même plus ou moins de pédophilie dans les histoires de shota.
Alors là j'avoue que je ne comprends pas qu'on puisse créé et autoriser ce genre de chose... Mais les personnes à blamer seraient peut-être les amateurs du genre. Quand j'ai lu les commentaire de la-dite fiche j'avoue avoir été assez ... étonnée. "C'est trop mignon", "J'adore, super anime" et j'en passe.
Je pense quand même qu'il faut avoir un petit problème ou être très naïf pour ne pas se rendre compte de l'idée que véhicule ces séries.

Après je suis peut-être vieux jeu! C'est pourquoi j'aimerais bien avoir votre avis sans que ça tourne mal bien sûr :3

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Lover
TearsOfSky
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 1568
Age : 26
Localisation : On the other Side
Date d'inscription : 03/06/2009
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Sam 23 Avr - 23:41

Vu la description, c'est le genre de truc sur je regarderais pas, c'est clair et net.

Maintenant, peut être que dans l'anime, l'adolescent est "fait" de sorte qu'on se rende pas compte qu'il ne soit pas adulte ?

Je connaissais pas ce type d'anime..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JL's Admin
Admin
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 6723
Date d'inscription : 03/03/2007
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Dim 24 Avr - 0:00

Un ami ayant vécu au Japon m'a bien expliqué que toutes les choses un peu incestueuses ou pédophiles (les hentai avec des filles qui ont même pas l'air d'avoir 12 ans...) sont en fait des moyens qui empêchent les Japonais de passer à l'acte.
Ils se défoulent sur ces mangas/romans, et ressentent moins le besoin d'aller faire la sortie des écoles, et c'est prouvé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unrevenippon.wordpress.com
Japan Lover
Nayan
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Localisation : Champ d'herbes (ou terrain vague)
Date d'inscription : 01/04/2007
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Dim 24 Avr - 8:53

Oh, j'avais déja entendu le terme mais je savais pas ce que c'était.
T_T

Citation :
ressentent moins le besoin d'aller faire la sortie des écoles
C'est glauque... Parce que bon, si ça suffit à satisfaire les besoin de certains, peut-etre que ça attise l'excitation des autres. Ché pas pour moi autoriser ce genre de media, c'est un peu l'autoriser dans les moeurs d'une certaine manière...
Mais bon, j'crois qu'a l'époque actuelle, faudrait plutôt se dire *Han trop cool, l'amour ça transcende les générations!*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepaslaid.com
Japan Lover
Thörgyr
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 25
Localisation : Poissy, Ile-De-France
Date d'inscription : 11/04/2011
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Dim 24 Avr - 11:29

Je dois avouer que je ne connaissais pas non plus ce genre d'anime. C'est plutôt " Spécial".
Danshikun, je ne suis pas vraiment sur de cela et j'approuve l'avis de Nayan.
Enfin bon, en tout cas, anime à ne pas mettre je pense entre les mains de certains.
Je suis pour retirer ces animes des fiches, surtout qu'il y a quand même des personnes jeunes sur ce forum ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Lover
Diazen
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 2750
Age : 28
Localisation : Derrière votre écran ! Ohh oui !
Date d'inscription : 14/07/2009
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Dim 24 Avr - 12:46

Il y a des fiches de Shota sur le forum? Ça m'étonnerait bien que je ne suis pas un spécialiste.

Le même genre existe aussi pour les petites filles en beaucoup moins suggestif, c'est le Lolicon.
Eux sont interdit depuis quelques années je crois.

Toutefois est ce que ce genre d'anime ont des licences françaises? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Lover
Ikazuya
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 525
Age : 33
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 03/09/2009
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Dim 24 Avr - 14:41

Difficile de débattre de ce genre de choses car nous ne disposons pas en tant que Français, en tant qu’occidentaux de la même éducation et de la même "vision des choses" que les Japonais.

On apprend très tôt aux jeunes Japonais à faire la différence entre le réel et le "virtuel" (ou fictif). De ce fait certaines choses qui nous paraissent "choquantes" le sont beaucoup moins pour eux (je prends l'exemple de l'animé Ebichu qui raconte l'histoire d'un petit hamster qui gère toute sa baraque vu que sa maitresse ne fait pas grand chose à part se faire trombiner par son mec et fumer des clopes. Cet animé était diffusé à l'époque en pleine soirée au Japon (18 ou 19h je sais plus).

En ce qui concerne le shotacon, lolicon et même l'inceste, je rejoins Danshi à la base ça a été "autorisé" pour contrôler en partie les pulsions des malades sexuels. Il est vrai que cela a fait drastiquement baissé les chiffres il y a quelques années, ceci étant si ces manga/anime étaient restés au Japon, les gens n'auraient pas bronchés, mais avec la démocratisation d'internet il est toujours très facile de voir ce genre de mangas/anime via fansub ou scantrad.

L'UNICEF a donc haussé le ton envers le Japon leur imposant un contrôle plus strict de ces médias, chose que le Japon a un peu de mal à appliquer. En France la vente de ces genres de médias est totalement interdite et même en consulter sur le web est normalement puni par la loi au même titre que du contenu pédo-pornographique.

Après chacun sa vision des choses, sans pour autant aimer ce genre de médias on peut se dire "ok ça n'est que des dessins" (ce qui se rapproche pas mal de la vision japonaise) ou à contrario être choqué.

Personnellement ce que je reproche aux Occidentaux, pas uniquement sur ce sujet hein, c'est qu'on fait toujours des parallèles entre les trucs, on a toujours besoin de prouver une certaine causalité entre les choses.

Jeux vidéo -> violence -> gamin qui pète un cable, c'est la faute au jeux vidéo "on a retrouvé GTA IV chez lui !"
Manga -> violence et sexe -> gamins/gamines (ou ado) qui font les gros titres des médias pour une affaire de sms ou vidéo webcam assez chaude.... (je cite cet exemple car il y a un an ou deux il y avait eu une affaire à la con dans laquelle des jeunes avaient été mis en garde à vue et les journalistes avaient cités, les jeux vidéo mais aussi le fait que "c'étaient de grands fans de mangas et autres dessin animés japonais !")

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JL's Admin Despotique
Nao
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 2376
Age : 25
Localisation : 서울
Date d'inscription : 11/06/2010
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Mer 27 Avr - 10:57

Je suis la première à crier que c'est pas parce que tu joues aux jeux vidéo que tu vas, du jour au lendemain, aller faire une tuerie dans rue. Mais peut-être qu'en effet je pense comme une occidentale mais personnellement, voir ça, je trouve ça glauque...

Encore ce qui se passe au Japon se passe au Japon, je m'en fiche un peu, j'ai pas été témoins de discours là dessus etc... Ce qui me choque le plus c'est la réaction des occidentaux justement vis à vis de ça. Les utiliser comme "thérapie", si les chiffres sont là... Bon à la limite ok. Mais crier sur tous les forum que le shotacon c'est trop "kawaii"... Non. Je pense que ce genre de chose n'est pas pour tout le monde, je trouve ça totalement pitoyable pour une gamine de 13 ans de se tripoter sur une série pédophile, sincèrement, y a un problème non?

Diazen, non je pense pas qu'il y ait de shota sur le forum, et ce genre de série a été interdite en France.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Lover
Itaku
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 1883
Age : 27
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 01/11/2008
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Mer 27 Avr - 20:06

Pour ma part, je ne regarde pas du tout ce genre d'anime.
Je sais que j'ai déjà testé d'en mater et j'ai été sérieusement mal à l'aise en les regardant.
L'inceste, je trouve ça carrément glauque (en anime), je n'arrive pas à me mettre dans l'idée que des gens peuvent avoir l'inspiration (l'idée pour reprendre le mot) de faire un anime où le fils est amoureux de sa mère ou de sa frangine.
Fantasmer sur un prof, ok, je veux bien, tout le monde passe par là et pas seulement les japonais (ce qui me gène est juste le passage à l'acte)
Mais je sens que je suis en train de dériver sur le hentai donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itaku.over-blog.fr/
Japan Lover
Ikazuya
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 525
Age : 33
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 03/09/2009
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Mer 27 Avr - 20:15

Pour en revenir au fait que "au Japon c'est toléré", faut pas non plus croire que les Japonais sont totalement hermétique et que rien ne les choque. C'est juste qu'au Japon, quand quelque chose gène on détourne la tête et on s'en va, là où chez nous, on s'offusque et colles des procès et autres interdictions à tout bout de champs.

Après je ne cautionne pas ce genre de mangas/animé, maintenant si ça permet réellement de calmer les ardeurs de gens ayant des déviances sexuelles prononcées au Japon bah tant mieux pour eux. Après en France c'est interdit donc bon les gens respectent ou non la loi ça les regarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Lover
Melle.Sara
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 22
Localisation : 41
Date d'inscription : 26/04/2011
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Mer 27 Avr - 20:58

J'apporte mon petit grain de sel

Pendant un moment, je lisais énormément de fanfic Yuri et Yaoi, sur le net. ( Vous savez, à une période c'est la mode sur sky)
Et plus j'en cherchais, plus les histoires devenaient glauques. Je pense particulièrement aux histoires incestueuses. ( Désolée, je connais pas le mot en jap). Et bien j'en avais tellement lu, que ce ne me choquait même plus. J'ai même trouvé ca "normal" !
Bon ok j'étais assez jeune, mais l'idée est là : Il faut faire attention avec les écrits.
Touka, j'pensais que les japonais étaient vachement ouvert d'esprit sur tout ca.
Et bien ce n'est pas du tout le cas.
Mon amie jap, avant de venir en France, n'avait jamais vu, entendu parler [...] de couple homosexuel.
Donc comme dit plus haut, il y a réellement une marge importante entre le fictif et le réel. Contrairement à nous.
On assimile tout dans le réel.
Le shota est pour nous de la pédophilie. Parce que un adulte avec un enfant, ca ne doit pas exister.
Alors que pour eux, c'est juste une histoire mignone..

Fin bon, j'suis quand même contre ce genre de mangas. J'pense qu'il y a des limites dans l'écriture.
Après, si ca a fait ses preuves..?
Faut dire qu'en France, on a pas mal d'histoire de pédophilie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melle-sara.blogspot.com/
JL's Admin
Sakurina
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 2316
Age : 23
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 11/02/2011
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Mer 27 Avr - 21:05

Avez-vous déjà regardé Kodomo no Jikan? C'est un anime avec du ''lolicon'' si on peut dire: une petite fille de 9 ans orpheline qui tombe amoureuse de son professeur. On a même le droit à des petites culottes! Assez étrange comme anime, mais selon moi, tout dépend du degré selon lequel on regarde l'anime.

Je ne l'ai jamais regardé au complet, à vrai dire, car j'étais super mal à l'aise: j'avais l'impression de commettre une grave erreur en regardant cet anime, même si le contenu n'est pas explicite. Disons que dans le milieu où j'ai grandis, ce genre de choses c'est tabou ultime et quand ça part dans les médias, tout le monde ressent un grand dégoût.

Mais voilà qu'à ma grande surprise, j'ai vu que Kodomo no Jikan n'avait pas été écrit par un, mais plutôt par une auteure! Avouez que ça surprend, non? J'avais dans ma tête l'image d'un mangaka pervers masculin, mais c'est en fait une femme.

En regardant bien l'anime et en essayant d'oublier ce côté ''lolicon'' on peut imaginer que Rin ne cherche pas à être la petite amie de son enseignant, mais plutôt qu'elle le prend pour une figure paternelle (étant donné qu'elle est orpheline).

Je pense donc qu'il faut aussi essayer d'entrer dans le contexte des animes/mangas comme Kodomo no Jikan.

Pour ce qui est de contrôler les ardeurs sexuelles des gens en leur donnant accès à ce genre d'images, oeuvres, etc... Peut-être que ça l'aide pour certains, mais il y aura toujours une minorité pour qui un jour ce ne sera jamais assez et ils passeront à l'acte réellement. J'ai malheureusement entendu des histoires d'horreur de ce genre. Mais bon, c'est très rare aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://koki-shin.tumblr.com/
Japan Lover
Raitoryuuku
••••••••••••••••••••••••••
Masculin
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 31/10/2011
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Mar 1 Nov - 0:46

Diazen@: non le loli n'est pas interdit, même pas a tokyo malgré le premier ministre qui a foutu un peu le bazar dans l'industrie dernièrement.

Sinon pour le sujet, je pense que les manga/anime, etc ne vont pas vraiment trop loin, s'il en vendent c'est que cela marche, donc que cela intéresse des gens, ces gens font chier personne donc je vois pas le mal.

Pour le shota, c'est relativement rare, même dans les daujinshi , comme cité plus haut sa a de forte chance de diminuer le taut de criminalité, si sa peu faire sa je pense que sa a tout de même son utilité.

Rappelez vous que le japon et l'un des pays le plus sur du monde, je pense qu'ils savent ce qu'il faut interdire ou non bien mieux que nous petit francophone râleur et malpolis, même si certain genre me dérange, je me dit qu'ils savent ce qu'il font, je fait confiance au Japonais pour ca.

Les japonais savent faire la différence entre le réel et la fiction, c'est quelque chose qu'il faudrait peut-être mieux enseigner ici .


Sinon pour ta phrase Ikazuya, tu as tout a fait raison, tout est mit a mal dans cette industrie par le monde occidental.

pour les gens mal renseigner, pour eu un jeu vidéo ou ont tue des gens (FPS par exemple), c'est un jeux violent

mais un film ou l'ont tire sur tout se qui bouge (un rambo par exemple() c'est un bon film d'action.

Pourquoi le jeu serai violent, mais l'autre un bon film d'action? , simplement parce-que les gens qui pensent ca sont des adepte de la TV et ne connaissent rien au Jeux vidéo. et donc critique le support au quel il ne touche pas, car c'est toujours plus facile de remettre la fautes sur l'autres.

C'est pareil pour les manga, ils auront la même réponse sur la même question, car pour eux un manga c'est violent et sexuel, ah bon?, donc les film porno n'existe pas ?, les film violent n'existe pas ? , si il existe ! et en bien plus gros pourcentage que les hentai dans l'industrie du manga.
Les manga sont bien plus varié et rechercher que la plus part des films, mais pour eux, non c'est violent et sexuel point, se renseigner avant de critiqué semble si difficile pour eux...., alors que c'est essentiel pour savoir de quoi l'ont parle,et de toute façon c'est la moindre des chose.


Pour kodomo no jikan, c'est assez légé, c'est du lolicon super soft, et de plus le manga/anime est très drôle, il faut juste évité de le prendre au premier degré, c'est une comédie avant tout , un loli en surface.


Désolé pour la masse de texte que j'ai écris, félicitation a ceux qui on tout lu :p .





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hotensai.fr
Japan Lover
Ayko Terribeule-pesta
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 328
Age : 22
Localisation : Vaud, Suisse
Date d'inscription : 10/05/2009
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Mar 4 Juin - 0:05

J'avais commencé à regarder un shotacon une fois, sans vraiment savoir ce que c'était (à l'époque j'avais pensé que c'était une sorte de sous-genre au yaoi) et j'avais été choquée par ce que j'avais vu!
Il est vrai que la mentalité est assez différente au Japon. Rien que pour vous donner un exemple: beaucoup d'actrices de films pornographiques japonais sont des idols qui peuvent très bien animer une émission pour enfant! Ça ne choque pas du tout au Japon.
Même s'il est clair pour moi qu'il faut quand même avoir des préférences un peu spéciales pour aimer le shota, je pense que c'est une question de mentalité. C'est comme l'inceste ou les tentacules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: [Débat] Des limites aux animes? Aujourd'hui à 12:51

Revenir en haut Aller en bas

[Débat] Des limites aux animes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [PLANNING] LES ANIMES DE LA SAISON HIVER 2008-9 !!!
» Vous et les mangas/animes, le point de vue de votre entourage ?
» - Prochaines sorties animes de l'automne 2008 !!!!! -
» Timbres animes
» Dessins-animes.net sur Facebook?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japan Lovers :: Le coin des Otakus :: ✿ Animes :: Discussions autour des animes-