Japan Lovers

Forum pour les passionnés d'Asie, de Japon, de Corée... Des animes, des mangas, de la musique, de la culture... Tout est sur JL !
 

Partagez|

la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Ven 2 Jan - 18:36

Trop bien ^w^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Ven 2 Jan - 20:18

Oh mais il est un tit peu plus gentil le cousin ! Sa va alors x) Mais franchement, ce serai cool qu'il laisse tomber L. qui rase la tete a sa mere, et qu'il se mari avec la héroine xD

Vraimeent Jadoore x3
Revenir en haut Aller en bas
Japan Lover
lanaine266
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 05/11/2008
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Ven 2 Jan - 20:23

Mon cousin passa la journée à m’éviter trouvant chaque fois une excuse pour ne pas se trouver en ma présence. Je ne réussis donc pas à lui parler. Devais-je attendre la nuit tombée pour me rendre dans sa chambre ? Je repoussai cette idée sachant pertinemment ce qu’il penserait si j’entrais dans sa chambre. J’attendais, attendais oscillant entre le « oui » et le « non », ne prenant aucune décision. Vint le soir trop rapidement. Mon cousin m’adressa enfin la parole :
- Je ne mange pas ici ce soir me dit-il.
Ma tante le regarda fixement :
- Tu rentres à quelle heure ?
Mon cousin tourna la tête vers elle :
- Je ne rentre que demain.
Les yeux de ma tante devinrent deux fentes qui cherchaient visiblement à lire dans les yeux de son fils ce qu’il cachait. Elle attaqua directe :
- Tu vas où ? chez qui ? pourquoi ?
Sa voix était sèche comme pour prévenir qu’elle ne le laisserait pas s’en tirer sans aucune explication. Mon cousin soupira et répondit d’une voix neutre :
- Je vais chez ***. Il m’a invité à passé la nuit.
Ma tante se leva du canapé où elle trônait pour aller se planter devant lui. Je remarquais combien elle tentait de le dominer malgré sa petite taille. Elle y arrivait, d’ailleurs. Mon cousin détourna les yeux cherchant un endroit où il pourrait les poser. Il les posa sur moi puis les détourna aussitôt. Ma tante le regarda intensément mais ne fit que pour commentaire :
- Je vois mais tu n’as pas le droit, tu le sais ? L….
- Je sais maman lui répondit il
- Alors pars, oublie cette bagatelle et respecte tes engagements…
- Oui maman…
Mon cousin armé d’un seul sac partit me laissant seule avec ma tante. Nous dînâmes en silence, seuls les bruits des couverts dialoguaient entre eux. Puis ma tante m’invita à m’assoir en face d’elle. Elle me parla de son souci qui venait de naître :
- Jeune fille, il faut que nous parlions…j’ai entendu des rumeurs sur toi et un certain Seb… j’ai fait une enquête sur ce garçon… il n’est pas le neveu par alliance que je voudrais avoir… je te le dis toute suite… j’ignore si tu continues à le voir mais tu devrais cesser… ta réputation et celle de la famille risquent d’en partir….
Je la regardai sans trahir le trouble de mes pensées. Me surveillait-elle ? Savait-elle que Seb et moi avions couché ensemble ? Je ne le pense pas car elle aurait dit que ma réputation était perdue. J’allais lui répondre que j’avais cessé de le voir lorsqu’elle me dit :
- Autre chose… Mon fils… J’en convins est quelqu’un de bien…et toi…. Tu ne peux pas lui convenir… je te demande de le laisser en paix, tu as compris ? Je te trouverais quelqu’un, ne t’inquiètes pas… d’ailleurs, je pense avoir la personne idéale pour toi…
Je la regardais la mine totalement défaite, surprise, éberluée, comme si elle venait de perdre la raison.
- Mais ma tante, je…
Elle m’interrompit lorsqu’elle me coupa :
- Je sais ce que tu vas me dire… je veux choisir mon époux avec mes sentiments mais je vais te dire une bonne chose : les sentiments sont trompeurs… l’amour est une ineptie qui n’existe pas…
Elle posa sa main glacée sur ma peau sans vie :
- Tu es ma nièce et je désire la meilleure chose pour toi… Ce garçon que je vais te présenter à tous les avantages dont une fille peut rêver…
Ma tante voulait me marier mais pourquoi ? M’éloigner de son fils ? Non impossible, il n’y a rien entre lui et moi du moins le suppose-t-elle… Se débarrasser de moi ? Oui ça doit être ça. Je montai me coucher et ne pus fermer l’œil de la nuit, je désirais être dans ses bras, qu’il me rassure en me disant que ça n’arriverait pas, que c’est lui qui veillerait sur moi… en songeant à tout cela, je compris que je l’aimais. J’aimais mon cousin plus que j’avais été amoureuse de Seb…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Ven 2 Jan - 20:37

=O ! Faut vite qu'il revienne ! vite vite vite ! && Qu'il se marri ac sa cousine , meme si c'est sa cousine ... =/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Sam 3 Jan - 0:40

Rolala, quelle chiante cette tante !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Sam 3 Jan - 2:16

jveu la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Dim 4 Jan - 0:51

La tante elle m'énerve !!!

la suite :kudasai:
Revenir en haut Aller en bas
Japan Lover
lanaine266
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 05/11/2008
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Lun 5 Jan - 14:33

Je ne revis pas mon cousin avant le weekend étant donné que je passai désormais mes nuits à l’internat sous la surveillance accrue de L. Nos rapports entre elle et moi étaient difficiles même si nous masquions ceci sous une entente cordiale. A nous regarder, les gens penseraient que nous étions les meilleurs amies du monde. Pourtant, je la jalousais, n’allait-elle pas épouser mon cousin, le jeune homme à qui j’avais confié mon cœur sans le vouloir. Chaque seconde, chaque minute passée, je priai pour que mes sentiments envers lui disparaissent aussi soudainement qu’ils étaient apparus. L. le voyait-elle ? Percevait-elle derrière le ton neutre, que j’employais lorsque nous parlions de son mariage, la détresse que je ressentais ? J’appris l’identité de mon fiancé grâce à L. qui m’’évoqua toutes les qualités de mon prétendant.
-****, il est sérieux, intelligent. Sais –tu qu’il gère déjà une entreprise ? En plus il est raffiné… Un vrai gentleman. Il a de l’humour pas comme ton cousin. Lui, il est froid comme de la glace, sans doute par timidité….
Je failli lui répondre « si t’es pas contente d’épouser mon cousin et bien prends mon fiancé, je ne veux pas me marier moi ». Je me retins préférant lui demander pourquoi elle l’épousait. L. redressa la tête, fronça les sourcils comme si elle se concentrait sur la réponse à me donner puis me répondit finalement :
- Je l’épouse car c’est convenu ainsi depuis pas mal de temps. En plus, je pense que je serais en sécurité avec lui, il n’ira pas me tromper avec n’importe qui …
je me sentais médusée par ce que je venais d’entendre. Et pourtant, dans le milieu dans lequel L. évoluait, il n’y avait rien d’étonnant. Je senti une légère rougeur pontait sur mes joues lorsque L. affirma que mon cousin ne la tromperait jamais.
-L., je….
Commençai je prête à lui révéler ma relation avec mon cousin mais je me retins sentant que mon cousin n’aurait pas voulu que je dise à L qu’il la trompait déjà. Je rentrai le weekend angoissée à l’idée de rencontrer ce prétendant que je voulais éconduire sans pour autant nuire à ma tante. Mon cousin était là, je remarquai immédiatement les cernes au niveau de ses yeux, la pâleur de sa peau et le fait qu’il avait maigris. Il ne me regarda pas, ne me parla pas. Il ne vint même pas dans ma chambre, cette nuit là. Pourtant, je l’entendis venir à ma porte, s’arrêter quelques minutes pour repartir aussitôt. Ce fut moi qui dus aller à lui. J’ouvris la porte de sa chambre sans frapper, me glisser entre les draps puis attendit qu’il me parle. Il regardait fixement le plafond comme s’il y cherchait une réponse.
- Tu devrais partir me dit il
Je le dévisageai et sans préambule, en me rendant parfaitement compte que cela n’avait rien avec la situation présente, je lui dis :
- Je ne suis pas amoureuse de Seb.
Je me senti soulagée d’un poids, avoir gardé ce sentiment tout ce temps sans avoir pu lui dire, m’avait pesée. Je l’entendis soupirer. Il se leva de son lit pour me rejoindre, se placer à quelques centimètres de moi. Il posa ses mains sur mes épaules, caressa mon visage.
- Tu n’es pas amoureuse de moi, n’est ce pas ?
La question me prit de court. Pourquoi me demander si je l’aimais ? Comment interpréter le ton de sa voix ? Nous fîmes l’amour cette nuit là. Je dormis dans ses bras craignant de voir l’aube se lever. Il me reconduisit jusqu’à ma chambre dès les premières lueurs en me glissant à l’oreille :
- Ne tombes pas amoureuse de moi, s’il te plaît, sinon tu vas souffrir…
Je ne pris pas la peine de lui répondre que c’était trop tard, au contraire, je lui mentis en lui disant :
- Comme si je pouvais t’aimer après ce que tu m’as fait…

Une haine pour moi-même s’alluma en mon corps, je me détestais pour les mots que je venais de lui offrir. Je refermais la porte sur moi plongeant dans les draps glacés avec une envie irrésistible de m’ouvrir les veines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Lun 5 Jan - 20:33

2 âmes désespérées que c'est triste T_T
Revenir en haut Aller en bas
Japan Lover
Snowfire
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 2097
Age : 21
Localisation : Parmi la chaleur du printemps ( Et le vent un peu trop puissant)
Date d'inscription : 30/10/2008
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Lun 5 Jan - 20:47

J'aime trop! J'ai hate à la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Lun 5 Jan - 21:16

Roooo, je suis trop fan de ton histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Japan Lover
lanaine266
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 05/11/2008
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Mar 6 Jan - 13:13

Lorsque ma tante nous annonça l’arrivée de mon prétendant le weekend prochain, le silence se fit. Certes, le dîner se passait toujours en silence me diriez vous cependant lors de cette annonce, même les couverts se turent, de même que le tic tac incessant de l’horloge. La nourriture que j’avais en bouche menaça de me faire mourir d’asphyxie ce qui m’aurait dans un sens m’aurait soulagé de ma souffrance. Mon cousin se fit légèrement pâle mais se reprit aussitôt se resservant une tranche de viande pour montrer que son appétit était toujours là.
- Tu ne m’as pas dit, maman, qui était son fiancé ?
Ma tante posa ses couverts, but une gorgée d’eau puis se tourna vers mon cousin lequel venait de poser la question.
- Tu le connais… Tu sais c’est ***. Je pense que c’est un jeune homme qui conviendrait à ta cousine…Après tout, ce n’est pas pour rien que c’est ton meilleur ami.
En entendant les paroles de ma tante, je senti une sueur froide serpenter le long de mon dos. Elle voulait me faire épouser son « meilleur ami »… N’était ce pas cruel ? Pensais-je un instant…
- Oui c’est quelqu’un de bien qui prendra soin d’elle lui répondit mon cousin d’une voix blanche.
Ma tante ne s’en aperçut puis continua à s’extasier sur le choix de mon futur époux puis recommença sa longue et monotone tirade sur les soucis que semblait lui apporter à chaque seconde le quotidien.
- Le mariage… ça me rappelle… je dois trouver une robe de mariée, une belle pas comme celle que j’avais le jour de mon mariage…quelle horreur… je vais faire un beau mariage, oui…il sera parfait pas comme le mien avec celui de ton père…
Je vis les mains de mon cousin se crispaient sur son pantalon en entendant la suite sur l’histoire du mariage de ma tante et de son mari. Ce n’étaient que des critiques…critiques cruelles envers le disparu… critiques qui semblaient manger de l’intérieur mon cousin. Je vis sa main se portait à sa bouche puis je le vis sortir de table pressant le pas.
- Veuillez m’excusez ma tante dis-je me levant de table pour le rejoindre.
Moi-même, je ne me sentais pas bien. Une boule dé dégoût se formait dans mon estomac menaçant de me faire rendre mon repas. Je retrouvai mon cousin la tête penchée au-dessus des toilettes vomissant ce qu’il venait de manger. Je fis appel à toute ma volonté pour contrôler mon estomac. Je posai une main sur son épaule rassurante. Lorsqu’il eut fini sa main se saisit de la mienne. Elle tremblait légèrement. Je lui conseillais de s’assoir un moment et ce qu’il fit. Il s’excusa pour le dérangement que je lui causais.
- Ne t’excuse pas lui dis-je ça va mieux ?
- Oui… Merci d’être là…
Il leva les yeux vers moi puis il me dit :
- Tu sais à te voir ainsi… On pourrait croire que tu es amoureuse de moi….
Je baissai la tête rougissant et fus tenter de lui répondre par l’affirmative. Il m’interrompit d’un rire triste :
- Ne t’inquiètes pas, je sais que tu ne m’aimes pas parce que si tu m’aime comme je t’aime alors ce serait tragique… je ne veux pas te voir souffrir… et tu souffrirais de me voir épouser une autre… Je t’aime et je te désire mais ça tu le sais ? tu sais, j’aurais voulu être le premier et le dernier mais le premier… tu aurais saigné devant moi et moi… je n’aurais pas su quoi faire… j’aime pas le sang…
Je n’entendis pas la suite restant fixé sur l’aveu qu’il venait de me faire. Quoi il m’aimait ? Je me mordis la lèvre pour ne pas lui dire « je t’aime moi aussi… hier…je croyais…alors j’ai menti… ». Pourquoi je ne le fis pas ? Pour ne pas lui peser. Puis il me parla de son père. Il me raconta que son père avait épousé sa tante par amour alors que ma tante avait simulé ses sentiments. il me raconta que son père s’était retrouvé marié à une femme de plus en plus froide et que cela l’avait dévoré.
- Comment ça dévorer ? lui demandai-je
Il me regarda droit dans les yeux :
- Tu te rappelles que j’ai fait un cauchemar, il n’y a pas si longtemps à cause de l’histoire de ma tante du petit garçon et de chien ?
J’hochais de la tête me rappelant comment ma tante avait critiqué méchamment la peine du petit garçon causait par la mort de son chien, me rappelant aussi les mots employés à l’encontre de ce dernier.
- Eh bien…j’ai rêve de mon père…Mon père est mort de maladie. Maman l’a rongé. Lorsque papa est mort, elle a employé quasiment les mêmes termes que ceux qu’elle a employé pour le chien… les partitions, l’ocarina ; il les utilisés pour elle…Il jouait pour elle…créait pour elle… elle s’en fichait…
Je le pris dans mes bras le berçant comme je le pus rejetant au plus profond de moi-même tout sentiment, tout envie de pleurer, de me confier… je compris une chose : mon cousin était comme mon frère, un lys… un lys de verre se briserait le jour où je ne serais plus là à veiller sur lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Lover
Snowfire
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 2097
Age : 21
Localisation : Parmi la chaleur du printemps ( Et le vent un peu trop puissant)
Date d'inscription : 30/10/2008
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Mar 6 Jan - 15:35

:lovely: J'adore trop!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Mar 6 Jan - 19:38

Roooo, j'ai maintenant une autre opinion du cousin !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Mar 6 Jan - 20:50

Rolala ! Faut troop qui finisse ensemble ! Meme si avant il était méchant... Maitenant j'l'aime biien luii =] Mais L. && sa tante ... qu'elles crevent ... -_-'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Mar 6 Jan - 22:05

Du même avis ! si sa fini mal pour eux je serai trop triste :awesome: déjà que j'ai les larmes aux yeux ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Sam 10 Jan - 2:38

la suite ^^ viiiiite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Sam 10 Jan - 16:31

Nyaaaah tout le redard que j'avais à ratrapeeer °°
*A tout lu*
Mwaaaaah j'adore le cousin ! Viol + inseste... *Q*
J'attend avec impatience la suite *----*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Sam 10 Jan - 19:39

Oui la suite !! je ne tiens plus !! :p
Revenir en haut Aller en bas
Japan Lover
Snowfire
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 2097
Age : 21
Localisation : Parmi la chaleur du printemps ( Et le vent un peu trop puissant)
Date d'inscription : 30/10/2008
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Mar 13 Jan - 5:21

Rah. Je suis plus capable d'attendre. À quand la suite? T_T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Lover
lanaine266
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 05/11/2008
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Mar 13 Jan - 22:14

( désolée, jai eu la grippe )

Lorsque l’on sonna à la porte, le temps parut se figer pour mon cousin et moi. Nous sûmes qui venait et pourquoi. Mon cœur battait appelant le sien qui semblait vouloir l’ignorer. Ma tante fit tinter sa cuillère contre sa tasse de thé m’indiquant par ce geste que je devais aller ouvrir la porte. Je me levai reprenant courage et j’ouvris la porte : un jeune homme un peu plus grand que mon cousin et les yeux glacés de politesse et d’indifférence m’attendait accompagné d’une jeune femme : L. Mon cousin la vit et sembla revêtir toute la glace dont il se sentait capable de produire pour en recouvrir son visage. Un froid de pôle nord s’installa dans la pièce s’attaquant peu à peu à la chaleur de mon cœur. Les propos tenus, les gestes contrôlés, le regard de marbre furent de rigueur pendant tout le temps que nous passâmes au salon. Cependant, au fond de moi, je jalousais L. Je rêvais d’être à sa place pour pouvoir caresser le visage de mon cousin comme elle le faisait, pour pouvoir me noyer dans le baiser qu’ils échangèrent au grand contentement de ma tante. C’était la première fois que je les voyais s’embrasser. On aurait dit des gravures sorties d’un conte de fée. Et pourtant, il n’y avait pas d’expression de bonheur dans les yeux du prince, pas d’yeux brillants de bonheur de la princesse. Rien que le vide… a les observer du coin de l’œil, je n’entendis pas ce que me tint mon prétendant qui attendait manifestement que je lui réponde. Répondre mais à quoi ? Machinalement avec un sourire bien étudié et donc parfait car respectant celui que j’avais appris en cours, je lui répondis :
- Oui bien sûr…
Et quelle ne fut pas ma surprise de le voir me prendre la main pour m’emmener dehors. Ma tante nous regarda partir, l’air satisfait.
- Amusez vous bien et ne rentrez pas trop tard nous dit elle.
- Ne vous inquiétez pas, je vous la ramène…il ne s’agit que d’une promenade pour faire plus ample connaissance.
- Bien sur…
Et nous la saluâmes. Il m’entraîna vers le parc où déjà s’étaient donnés rendez-vous quelques couples. Il me fit assoir sur un banc puis alla me chercher des crêpes chaudes que vendait un homme installés là dans une petite cabane en bois.
- Et une crêpe pour mademoiselle me dit il en me tendant la crêpe chaude puis en commençant à déguster la sienne.
Que dire si ce n’est que malgré ce geste généreux, je sentais qu’il obéissait plus à une sorte de code qu’à l’envie de me faire plaisir. Je le remerciais tout de même espérant rentrer au plus vite pour…pourquoi au fait ? Voir mon cousin embrasser une autre ? Voir une autre embrasser mon cousin ? lui disait-elle des mots d’amour ? le faisait-elle rire ? Pensait-il à moi ? Pensait-il que c’était moi qu’il embrassait en l’embrassant elle ?
- Vous êtes très jolie mademoiselle dit soudainement mon prétendant d’une voix trop profonde et trop charmeuse pour être vraie.
- Merci… répondis-je employant un ton neutre
- Puis-je vous embrasser maintenant que nous sommes fiancés ?
Je tournais la tête vers lui trop surprise pour lui répondre et l’empêcher de poser ses lèvres sur les miennes. Je le repoussai presqu’aussitôt avec violence en m’étonnant d’entendre ma voix gardée un ton calme qui demandait :
- Pourquoi vous avez fait ça ? depuis quand nous sommes fiancés ? nous ne le sommes pas…je n’ai pas….
- Ma tante m’a donné son accord m’interrompit il
Je lui répondis seulement de me ramener chez moi préférant m’abstenir de lui répondre que ma tante n’avait pas jugé utile de prévenir la personne concernée de ces fiançailles éclaires. Nous rentrâmes donc et je filai en direction de la salle de bain pour ôter le goût de ces lèvres glacées sur les miennes. J’étais là face au lavabo mouillant, baignant mes lèvres sous l’eau lorsque mon cousin débarqua et referma la porte sur nous deux.
- Il s’est passé quoi ? me demanda-t-il
- Rien lui dis-je
Il prit mes épaules dans ses mains me forçant à me tourner vers lui mais je gardais la tête baissée. Son index vint se poser sous mon menton et je dus la lever. Il examina chaque contour, chaque replis de mon visage.
- Il t’a embrassé.
Ce n’était pas une demande mais une affirmation. Aucune possibilité de nié, la honte inscrivit sur mes joues la confirmation de son affirmation. Il voulut partir, je le retins par la manche le forçant à se tourner vers moi puis je posais mes lèvres sur les siennes en lui avouant :
- Il m’a embrassé par surprise… le seul que j’ai envie d’embrasser c’est toi….
Je le senti se figer de surprise puis se détendre, me serrer contre lui, répondre à mon baiser, le prolongeant à l’infini. Et pourtant, nous dûmes séparer nos lèvres pour rejoindre nos trois ogres. Je lui glissai à l’oreille
- Je viendrais te voir cette nuit… me refuse pas…j’ai besoin de toi…
Il hocha la tête et son regard heureux et triste se posa un instant sur le mien. Il avait compris mes sentiments. Il savait que je l’aimais. Pourtant, je comptais bien lui dire de vive voix tout en lui prouvant même si je risquais fortement de me retrouver en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Japan Lover
Snowfire
••••••••••••••••••••••••••
Féminin
Nombre de messages : 2097
Age : 21
Localisation : Parmi la chaleur du printemps ( Et le vent un peu trop puissant)
Date d'inscription : 30/10/2008
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Mer 14 Jan - 3:04

J'espère que tu vas mieu alors! J'aime vraiment trop cette partie! Ça serait mignon qu'ils fugent ensemble
* Parti dans un délir romantique :toomuch: *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Mer 14 Jan - 18:02

Ouii esperon que tuu aille mieuux =]

Sinoon j'aime toujour troo ton histoiir ! =O

J'adoor l'autre il lui di qu'elle est belle et apres il l'embrasse x] La ta bien envie de le défoncer mais cest pas graave x]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Mer 14 Jan - 18:08

ouiiii tu es de retour !
Je commencais a m'impacienter !
J'éspère que tu vas mieux !
En tout cas, j'aime toujours autant ton histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Jeu 15 Jan - 23:01

Oui tu revoila !!!! tu étais trés attendue !!
J'espere que tu vas mieux !!

Ton histoire est géniale !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
••••••••••••••••••••••••••
••••••••••••••••••••••••••
MessageSujet: Re: la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans) Aujourd'hui à 19:35

Revenir en haut Aller en bas

la tante au coeur glacé (suite du lys de verre - 16 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Almudena Grandes
» Qui sauve Anna ?
» Almudena Grandes : El corazon helado (le coeur glacé)
» Que veut votre coeur ?
» GRETCHEN LOWELL (Tome 01) AU COEUR DU MAL de Chelsea Cain
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japan Lovers :: Coin Détente :: ✿ Coin artistique :: Vos créations :: Ecriture & Fan-Fictions-